Close

18 novembre 2017

CO2 artisanal – Acide et Bicarbonate

Tuto CO2 artisanal - Acide et Bicarbonate

Fabriquer du CO2 artisanal pour votre aquarium avec la réaction Acide Citrique/ Bicarbonate de Soude. Diffusion régulière et possibilité de couper la nuit.

EDIT : Article mis à jour le 27/01/2018

J’ai ajouté suite à plusieurs demandes les liens Amazon des différents produits.

EDIT : Article mis à jour le 18/11/2017

J’ai ajouté les photos des différentes étapes pour faciliter la compréhension et j’ai craqué.
Marre de voir des centaines de suppositions sur tous les sites, zones de commentaire, etc.
J’ai donc ressorti mes cours de chimie du Lycée pour tenter d’équilibrer une bonne fois pour toute cette réaction et optimiser son coût de production et son efficacité.

EDIT : Article mis à jour le 31/01/2017

J’utilise maintenant ce système depuis deux ans. j’ai équipé 3 de mes aquariums avec ce système de production de CO2 artisanal. Deux Aquascapes de 50L et 1 communautaire Amazonien de 180L.

Il existe sur internet des seaux de 5L d’Acide Citrique et de Bicarbonate de Soude avec un prix au kg de 5€.

Dans un soucis de performance et d’entretien, j’ai changé intégralement les tubes plastiques/silicone du kit CO2 d’origine pour des tubes de meilleure qualité et j’ai aussi changé la valve de réglage du débit par une en aluminium plus précise.

Est-ce que le système CO2 DIY (Acide Citrique/ Bicarbonate de Soude) est rentable ?

Coût Mensuel  = 1,80€

Avec l’électrovanne mon système CO2 peux tenir au moins 2 mois en consommant 1/5 de l’acide et du bicarbonate soit 3,60€ tous les deux mois.

Quel est l’intérêt d’un système CO2 DIY (Acide Citrique/ Bicarbonate de Soude) par rapport au système des levures de boulanger ?

  • Pas de dépendance à la température.
  • Un débit constant. (voir la vidéo ci-dessous)
  • Démarrage express.
  • Pas de cuisine.
  • Possibilité de mesurer et couper la diffusion la nuit.
  • Aucun risque d’explosion.

Quels sont les risques liés à l’utilisation du kit CO2 DIY avec le mélange Acide Citrique + Bicarbonate de Soude.

Le seul risque observé en 2 ans d’utilisation est le risque humain. C’est à dire, mal régler la vanne qui peut provoquer une overdose de CO2 pour vos écailles voir une acidose fatale pour beaucoup de nos poissons d’aquarium.

Matériel

  • Balance de cuisine
  • Entonnoir
  • Verre gradué
  • Bouteilles de soda 1,5L
  • Ciseaux
Matériel et consommables pour le système CO2 artisanal Acide Citrique et Bicarbonate de soude

Matériel et consommables pour le système CO2 artisanal Acide Citrique et Bicarbonate de soude

La préparation des produits.

Dans la bouteille A, vous allez dissoudre 300g d’Acide Citrique dans 600mL d’eau (de préférence osmosée).
Dans la bouteille B, vous allez verser 395g de Bicarbonate de Soude sans eau.
Pour en savoir plus sur la formule et l’explication qui me permet d’obtenir ces proportions voir la démonstration en fin d’article.

Ensuite, ma technique qui n’était pas tout à fait au point pour mettre les mélanges dans les bouteilles s’est considérablement améliorée.

Je ne dissous plus les produits dans l’eau comme vous le voyez sur les photos en dessous.

Je verse directement la poudre dans la bouteille via un entonnoir. Petite astuce, pour éviter de colmater j’utilise un pic à brochette que je place dans l’entonnoir et que je remue un peu pour faire descendre l’Acide ou le bicarbonate.

Et c’est fini pour la manipulation des produits chimiques !

La réaction chimique du mélange Acide Citrique/ Bicarbonate de Soude

Il vous suffit de fermer les bouteilles d’acide Citrique et de Bicarbonate de Soude avec le kit CO2 DIY. Bouteille A côté manomètre et B côté vanne.

Maintenant, il va falloir presser la bouteille A assez fort pour envoyer du liquide vers la bouteille B. N’hésitez pas à forcer de toutes vos forces sur la bouteille.

L’acide citrique au contact du Bicarbonate de Soude produit du CO2 et vous allez rapidement sentir la pression gonfler vos bouteilles.

Vérifiez la pression sur le Manomètre de la bouteille A. Pour une diffusion optimale, celle-ci doit se situer entre 1 et 2 Bar. Si la pression est trop faible, recommencez l’opération : secouez la bouteille B et pressez la bouteille A, jusqu’à obtention de la pression désirée.

Votre kit CO2 est presque prêt.

L’installation dans l’aquarium

"<yoastmark

Le CO2 est prêt pour la diffusion, il faut maintenant installer tout le matériel dans l’aquarium si ce n’est pas déjà fait.

Vous allez donc utiliser un tuyau CO2 relié à la vanne de la bouteille B que vous allez devoir couper pour placer dans l’ordre : le compte-bulle, l’électrovanne, l’anti-retour et enfin le diffuseur CO2.

N’oubliez pas de prévoir un tuyau CO2 suffisamment long pour pouvoir placer tout le matériel dans le meuble de l’aquarium ou autre.

N’abusez pas non plus de tuyau CO2 : plus le tuyau est long, plus il y a de perte et plus la recherche d’une fuite prends du temps.

Placez le diffuseur grâce à sa ventouse le plus bas dans l’aquarium et si possible dans le sens du rejet de votre pompe.

Mise en route et diffusion de CO2

Le plus dur est fait.

Branchez l’électrovanne sur le même programmateur que l’éclairage (le plus simple) ou sur un programmateur décalé (le plus économique) avec une ouverture 30 min après l’allumage et fermeture 30 min avant l’extinction.

Ouvrez doucement la vanne présente sur la bouteille B et réglez le débit sur 10 bulles par minute pour 100L donc 20 bulles pour 200L et ainsi de suite.

Ceci n’est qu’une indication, cela dépend de vos paramètres d’aquarium. Ce chiffre étant annoncé pour un KH de 4.

Le mieux sera de tester, avant l’allumage et après l’extinction de l’éclairage, le pH et kh pour déterminer le taux de co2 dissous. Il doit rester entre 20 et 25mg/L.

La réaction chimique NaHCO3 + C6H8O7

Pour vous les plus curieux je me suis arraché les cheveux quelques heures pour vous trouver le dosage PARFAIT ! Oui, oui vous entendez bien.
J’ai donc pris un cachet d’aspirine et ressorti mes vieux bouquins de chimie. J’ai cherché la masse molaire de l’Acide Citrique (192 g/L) et j’ai pris un second cachet d’aspirine.

J’ai ensuite tenté d’équilibrer l’équation chimique de la réaction :

La réaction Acide citrique (C6H8O7) + Bicarbonate de soude (NaHCO3) produit du Dioxyde de carbone (CO2) de l’eau (H2O) et du Trisodium citrate (Na3C6H5O7)

C6H8O7 + 3 NaHCO3 = 3 CO2 + 3 H2O + Na3C6H5O7

Calcul des proportions d’Acide citrique (C6H8O7) et de Bicarbonate de soude (NaHCO3) nécessaires

Bon maintenant on veut une réaction parfaite et particulièrement pour que l’acide citrique soit totalement consommé (c’est l’élément le plus cher)

L’équation nous indique qu’une Mole d’Acide citrique (C6H8O7) + trois Moles de Bicarbonate de soude (NaHCO3) produisent trois Moles de Dioxyde de carbone (CO2), trois Moles de l’eau (H2O) et une Mole de Trisodium citrate (Na3C6H5O7).

mproduit = Mproduit*nproduit
mproduit = Mproduit*nC6H8O7*Coeffproduit
mproduit = Mproduit ((mC6H8O7/MC6H8O7)Coeffproduit)

La masse d’un produit est donc :

mproduit = Mproduit((300/ 192,12352)Coeffproduit)
mproduit = Mproduit*3,789228929*Coeffproduit

Sachant que les Masses molaires des différents éléments sont les suivantes :

  • Bicarbonate de Soude (NaHCO3) : 84,00660928 g/mol
  • Acide Citrique (C6H8O7) : 192,12352 g/mol
  • Dioxyde de carbone (CO2) : 44,0095 g/mol
  • Eau (H2O) : 18,01528 g/mol
  • Trisodium citrate (Na3C6H5O7) : 258,0690078 g/mol

Dans le cas d’une réaction complète de 300g d’Acide Citrique nous pouvons donc déterminer la masse de Bicarbonate nécessaire et des éléments produits grâce à la formule précédente :

  • Bicarbonate de Soude (NaHCO3)

    mNaHCO3 = MNaHCO3 * 3,789228929 * CoeffNaHCO3
    mNaHCO3 = 84,00660928 * 3,789228929 * 3
    mNaHCO3 = 393,5278114 g

  • Dioxyde de carbone (CO2)

    mCO2 = MCO2 * 3,789228929 * CoeffCO2
    mCO2 = 44,0095 * 3,789228929*3
    mCO2 = 206,1619004 g

  • Eau (H2O)

    mH2O = MH2O * 3,789228929 * CoeffH2O
    mH2O = 18,01528 * 3,789228929 * 3
    mH2O = 84,3923326 g

  • Trisodium citrate (Na3C6H5O7)

    mNa3C6H5O7 = MNa3C6H5O7 * 3,789228929 * CoeffNa3C6H5O7
    mNa3C6H5O7 = 258,0690078 * 3,789228929 * 1
    mNa3C6H5O7 = 402,9735784 g

Pour 300g d’Acide Citrique, il faut 393g de Bicarbonate de soude et cette réaction permet de produire 206g de CO2.

Calcul du volume d’eau nécessaire pour la dissolution de l’Acide citrique (C6H8O7)

La réaction ne pouvant se faire que dans le cas où l’acide citrique serait à l’état liquide il faut donc le dissoudre. Sa solubilité à température ambiante étant de 592 g/L il faudra donc :

Veau = mC6H8O7/ sC6H8O7
Veau = 300/592
Veau = 0,51 L

Conclusion

Pour une réaction parfaite il vous faut :

300g d’acide citrique dilué dans au minimum 51cL d’eau osmosée dans la bouteille A et 395g de Bicarbonate de Soude dans la bouteille B pour produire environ 200g de CO2.

53 Comments on “CO2 artisanal – Acide et Bicarbonate

Araldwenn
30 mars 2017 chez 20 h 36 min

Bonjour, avec le système d’électrovanne, n’y a t-il pas un risque de voir la pression augmenter dangereusement dans les bouteille la nuit, au point que celles-ci éclatent ?

Répondre
lucas.daymier
31 mars 2017 chez 13 h 55 min

Bonjour Araldwenn,

Très bonne question.
Il n’y a effectivement pas de risque d’explosion avec ce système.
En fait, le principe est le suivant : le mélange des deux produits fait augmenter la pression > en ouvrant la valve la pression s’enfuit vers l’aquarium > La pression diminue donc dans la bouteille A ce qui fait remonter la solution contenue dans la B et reproduit le mélange et ainsi de suite.

Ce qui veut dire que lorsque la vanne est coupé le mélange entre les deux bouteilles ne se fait plus et la pression reste constante.

Est ce plus clair ?

Répondre
Araldwenn
3 avril 2017 chez 13 h 35 min

Merci pour ta réponse, c’est effectivement logique…
Plus qu’à attendre ma commande de plantes, celle de mon kit CO2, et je remet en route le 240l qui m’a causé des gros soucis ce week-end… Quasiment aucun poisson n’a survécu 🙁

Répondre
Ted
8 décembre 2017 chez 10 h 36 min

J’ai DIY et depuis plusieurs mois j’optimise le système.

j’ai donc :

  • Kit CO2 DIY métallique Kit CO2 DIY
  • Électrovanne Électrovanne
  • Compte bulle Compte bulle

Le but est de limiter toute zone flexible et raccord qui sont source potentielle de fuite.
J’ai raccordé directement l’électrovanne au DIY avec un raccord union 1/8 avec du téflon sur les 2 pas de vis.Compte bulle

Le compte bulle est directement raccordé sur la vanne aiguille CO2.

Voici pour la partie DIY.

Comme démontré sur ce blog, le système est très stable mais…. Une fois le CO2 dans l’aquarium on a inévitablement de la perte. Une partie des bulles remontent à la surface.

J’ai donc creusé le sujet sur beaucoup de forum. Les solutions proposées étaient grossières, encombrants et peu esthétique.
Je ne voulais pas me retrouver dans mon salon avec un bac entouré de bouteilles, tuyaux, mélangeur, etc. Je recherchais une solution qui s’intégrerais de manière tout à fait transparente dans mon bac (Rio 180) .

J’ai créé un réacteur avec lequel j’ai 100% de dissolution du CO2, qui est très esthétique, silencieux et se dissimule facilement derrière une plante ou un décor de l’aquarium.
Le défi était de faire une solution AIO, ce qui veux dire que je n’ai que le tuyau du CO2 comme élément flexible, tout le reste est fait de manière fixe et résistante.

J’ai repris le principe du système ci-dessous mais je ne voulais pas introduire de colle, silicone ou tout autre produit chimique dans mon bac.
système CO2
J’ai donc pris comme base un réservoir de refroidisseur de CPU :

Voici le résultat presque fini :
Réacteur CO2

Actuellement,

  • le support se fait avec des ventouses avec visses / écrous spécial milieu salin
  • j’ai ajouté des microbille à l’intérieur du tube
  • j’ai remplacé l’arrivée CO2 en inox par un en PVC noir avec raccord rapide 6mm
  • j’ai ajouté un guide sur le bas pour la sortie de l’eau.

Je mettrai à jour la photo au besoin.

Voici le résultat en production avant les modifications que je viens de citer :

Réacteur CO2
En espérant vous inspirer.

Ted

Répondre
lucas
8 décembre 2017 chez 13 h 07 min

Bon M. Ted on va être copain !

J’ai bien envie de tester ce réacteur.

D’un point de vue esthétique tu as pas considéré brancher le réacteur sur un tuyau de sortie du filtre ?
Trop compliqué ? Rendement moindre ? Flemme ? Pas tenté ? Ou projet en cours ?

Répondre
Ted
8 décembre 2017 chez 14 h 39 min

re,

alors je préfère laissé les postes séparés, le filtre doit gardé toute sa puissance et sa liberté de brassage.
En cas de problème, j’évite de bloquer la filtration.
De plus, en passant par le système que j’ai choisi, ça aurai bridé ma filtration (Diamètre de sortie 1/4).

J’ai une pompe de 1000l/h dans le filtre et celle pour le CO2 est une 320l/h.

Je suis encore sur ma première recharge de réactif avec ce système, j’ai maltraité le mélange puisque lors de la mise en route, ma vanne de sécurité fuyait. Donc re-démontage pour tefeloner le filet, puis j’ai mis sous pression jusqu’à 5 barres pour vérifier étanchéité, soit c’est la mise en route.
(Avant cela j’avait le DIY plastique rigide mais c’est pas top avec les joints des bouteilles)

Lorsque mes réactifs seront épuisés, je ferai ton dosage qui est le plus équilibré.

j’espère tenir plus de 4 mois par recharge avec ce système mixé au réacteur.

J’ai une autre question concernant le temps d’allumage de l’électrovanne.

Tu indiques que l’allumage devrait se faire 30 minutes APRES le début de l’éclairage alors que j’aurai pensé le contraire, le faire 30 minutes AVANT le début de l’éclairage afin que la photosynthèse démarre immédiatement à l’allumage des lampes.
Il faut bien 30 minutes entre la mise sous pression du système de CO2, le mélange et charger le volume de l’aquarium en CO2.
Pour l’arrêt 30 minutes avant la fin de l’éclairage, je suis OK

C’est un avis perso, je n’ai pas encore l’électrovanne séparé du minuteur de l’éclairage.

Quel est ton point de vue?

Je suis ravi de trouver enfin quelqu’un qui maîtrise ce système.

Si tu vx plus de précision pour le réacteur (ref, prix), il y a 10 éléments à assemblés.
On peux faire cela en PM.

@++
Ted

lucas
8 décembre 2017 chez 16 h 08 min

Ok je comprends mieux l’idée.

Pour les 30 minutes je t’avoue que j’ai considéré une diffusion instantanée (ou presque) ce qui étais plutôt le cas avec le dernier dosage qui monte bien en pression.
Peut être que le réactif diffuse mieux mais plus lentement au démarrage le temps de justement le remplir de CO2 et de faire sortir l’eau chargée.

Autant les dosages je peux presque m’engager car je suis aller au bout des calculs autant l’heure d’allumage je t’avoue que j’ai pas creuser mais bonne idée.
Pour discuter pas de soucis pour le MP(email) mais tu peux aussi nous rejoindre sur le groupe FB : Aquarioph’île-de-France

Ted
9 décembre 2017 chez 19 h 27 min
lucas
28 janvier 2018 chez 19 h 38 min

Hello Ted,

Merci d’être venu faire un coucou sur le groupe Facebook.

Pour info, je me suis permis de modifier tes commentaires pour ajouter les photos. Tu avais fait une tentative en BBcode mais c’est du HTML ici

Ted
9 mai 2018 chez 9 h 45 min

Hello,

ma première recharge avec la formule à Lucas avec mon système a tenu du 24-12-2017 au 30-04-2018.

Par contre je dois trouver une solution pour cette croûte qui se place sur la bicarbonate de soude et qu’il faut casser de temps en temps.
Je tenterai bien en y ajoutant de l’eau (ex.100ml)

Je voulais faire un tuto pour le montage de mon système (DIY+Réacteur) mais je suis affreusement à court de temps.

Ted

lucas
9 mai 2018 chez 11 h 22 min

Si c’est pas de la fidélité ça !

Merci de revenir et impressionnantes performances. 4 mois complets.
Tu peux nous en dire plus juste sur la durée d’allumage quotidienne et le débit ?

Oui cette croûte sur le bicarbonate est un peu la limite d’utilisation de cette méthode.
Il faudrait insérer un agitateur dans la bouteille mais la on augmente quand même le budget.
J’avais pensé à un truc de ce genre : https://amzn.to/2rwZuxn Branché sur la même electrovanne que le système et avec l’agitateur dans la bouteille de bicarbonate.
En plus ça pourrait simplifier le démarrage.

Pour ton tuto sur le réacteur je peux t’aider en m’occupant de la rédaction si tu veux.

Ted
8 décembre 2017 chez 9 h 32 min

Bonjour,

Je suis arrivé sur votre site en faisant une recherche sur le meilleur dosage NaHCo3 et C6H8O7.
J’avais déjà fait le calcul molaire (on arrive à la même conclusion, ouf) mais je ne savais pas comment m’y prendre avec le volume d’eau à ajouter.
Après coup, je trouve logique de ne pas mettre d’eau dans le BS.

Par contre, je ne sais pas si c’est moi mais il y a une incohérence dans l’article.
Au niveau des images on voit qu’il faut dissoudre le BS mais dans la conclusion on ne voit pas d’eau pour le BS. Quid?

Répondre
lucas
8 décembre 2017 chez 9 h 50 min

Bonjour Ted,

Vous avez bien raison ! Il y a une incoherance au niveau des images. Il faudrait que je refasse des prises de vues.
J’ai, comme vous avez pu le remarquer, fait évoluer la recette mais je n’ai pas fais de nouvelles photos.
En poussant encore plus loin le vice vous remarquerez que sur les photos les quantités sont à 200g.

Promis, je le mettrai les images à jour mais alors quand ….
Si jamais vous avez l’occasion de prendre ces photos vous pouvez me les envoyer pour que je mette l’article plus rapidement à jour.

Répondre
Ted
8 décembre 2017 chez 11 h 07 min

Oui, effectivement, j’ai dû relire plusieurs fois le blog pour comprendre la logique. Je tenterai de ne pas oublier de photographier ma prochaine préparation.

TED

Répondre
Alain Grafte
31 mars 2017 chez 17 h 27 min

Bonjour Lucas,

merci pour le partage de cette technique, j’avais la même question qu’Araldwenn, et ta réponse est aussi limpide que ton aquarium je n’en doutes pas, donc je mets en route, il faudra juste que j’ajoute le compte bulle

Répondre
Alain Grafte
3 avril 2017 chez 13 h 52 min

J’ai mis en route ce matin, le système CO2 tel qu’indiqué dans le tuto, la mise en route est très facile, le CO2 disponible quelques minutes après l’amorçage du système, je ne manquerais pas de commenter ultérieurement les résultats sur les plantes.

Répondre
lucas.daymier
3 avril 2017 chez 14 h 17 min

Yes tiens nous au courant surtout si tu parviens à obtenir de meilleures performances en modifiant les dosages.

Répondre
Alain Grafte
3 avril 2017 chez 16 h 31 min

Quelle est l’autonomie du mélange tel que tu l’as dosé 325 BC + 260 AC ?
tu vas me dire ça dépend du dosage de dilution….
Bon on verra quand j’aurais le compte bulle

Répondre
lucas.daymier
3 avril 2017 chez 17 h 11 min

Je crois que je l’annonce dans le tuto : 1 mois environ (2 mois avec une électrovanne)
Et je ne mets pas d’eau dans le BS uniquement avec l’AC

Répondre
Alain Grafte
3 avril 2017 chez 18 h 55 min

J’ai mis une électro-vanne on verra bien, je ferais un retour sur mon installation.

Répondre
Araldwenn
11 avril 2017 chez 19 h 59 min

Ça y est, j’ai reçu mon kit. Toujours en attente de l’électrovanne, mais ça ne saurait tarder. Par contre, la vanne de réglage ne me semble pas bien géniale. Pourrais tu me dire quel modèle tu as acheté ?
Et concernant la mise en route : je viens de refaire totalement mon 240l, substrat nutritif maison (sable, terre de bruyère, argile verte puis « couche de finition » de silice noire), il est planté (et plutôt fortement) depuis le 7 avril. Dois-je mettre le système CO2 en marche de suite, ou attendre la fin du cyclage ? Il me semble me rappeler avoir lu quelque-part qu’il valait mieux attendre un peu…

Répondre
lucas.daymier
11 avril 2017 chez 21 h 02 min

Mince j’aurais du te prévenir.
Je vends un de mes kits avec électrovanne et valve de meilleure qualité.
Voici le lien vers la valve (attention 3 semaine de livraison pour moi)
Sinon je lance le CO2 dès le début.
C’est les engrais que je lance qu’au bout de 3 mois environ.

Répondre
Alain Grafte
13 avril 2017 chez 15 h 28 min

Bonjour Lucas, j’ai besoin de conseils : j’ai mis en route le système le 3/04, 10 jours après la bouteille « A » est complètement vide, la « B » contient le mélange acide + bicabonate et la production de CO2 fonctionne toujours, mais la pression au mano est tombée à 0.5 bar.
est ce le fonctionnement normal, ou faut il faire quelque chose ?
merci de tes conseils
Alain

ps : mes plantes commencent à pousser et le taux de CO2 dans l’eau de 25 mg

Répondre
lucas.daymier
13 avril 2017 chez 17 h 29 min

Alors il faut que tu recherches une éventuelle fuite.
C’est trop rapide.
deux techniques : soit tu plonge tout le système dans une bassine/baignoire et tu verras si ça fait des bulles, soit tu utilises de l’eau savonneuse que tu fais couler sur les jointures de tuyau etc (si ça fait des bulles c’est que ça fuit)

Bon courage c’est pas simple.

Tu diffuses h24 ?

Tu utilises quoi comme tube ? Attention à bien prendre des tubes spécial CO2 car les tubes pour les pompes à air sont poreux au CO2.

Répondre
Alain Grafte
13 avril 2017 chez 18 h 19 min

Merci pour la réponse, non j’ai mis une électrovanne donc effectivement il doit y avoir une fuite, je vais essayer l’eau savonneuse, le tuyau c’est celui livré avec le kit, tu parles sans doute du tuyau en silicone qui est poreux, parce que l’autre est en plastique épais.

Je te dirais le résultat des courses, encore merci.

Répondre
benjamin facon
17 avril 2017 chez 11 h 12 min

bonjour luca vend tu encore ton kit avec electrovanne et valve ?

Répondre
lucas.daymier
19 avril 2017 chez 10 h 17 min

Oui je t’envoi un email dans la journée 😉

Répondre
Benjamin Facon
19 avril 2017 chez 12 h 08 min

Merci beaucoup j’attends ton mail

Répondre
Alain Grafte
19 avril 2017 chez 10 h 46 min

Bonjour Lucas,
je n’ai pas trouvé de fuites avec l’eau savonneuse, j’ai refait un mélange complet, c’est toujours aussi top, démarrage immédiat, je suis à 2 bars de pression j’ai surtout réglé le débit de bulles à 60/mn environ, pour l’instant le niveau baisse très lentement dans la bouteille « A » et je suis à 20mg de CO2 dans le bac, les pantes sont belles et poussent bien, chaque semaine je taille pour contenir la pousse, les poissons vont bien aussi merci 🙂

Bonne journée

Répondre
Alain Grafte
21 avril 2017 chez 10 h 51 min

Bonjour Lucas,

cela fait 7 jours que j’ai régénéré le mélange, et le niveau dans la bouteille « A » diminue très lentement, je pense que j’avais mal réglé le débit comme écris précédemment, je suis à 60 bulles/mn et mon taux de CO2 dissous est à 20mg, mon bac fait 450 litres

Ce système est génial et performant, merci pour le suivi

Bonne journée

Répondre
lucas.daymier
26 avril 2017 chez 10 h 10 min

Merci pour tes retours 😉

Répondre
Aqua
20 avril 2017 chez 21 h 12 min

Bonjour,
Je viens de commander un kit D301 avec électrovanne, compte bulle, et anti-retour, je devrai donc mettre en place le système une fois avoir reçu le tout (d’ici 3 semaines).

Cependant, j’ai quelques questions:

– Que penses-tu de cette méthode par rapport à la méthode « gel » ?
– Dans la méthode gel, il y a une bouteille « laveuse » contenant uniquement de l’eau afin de purifier le CO2 avant de l’injecter, la méthode bicarbonate et acide en a pas l’utilité ?
– Ton électrovanne a été branché avant et après quel composant ?
– Lorsque que la production est stoppé via l’électrovanne, la pression n’augmente pas ?

Je te remercie 😉

Répondre
lucas.daymier
21 avril 2017 chez 9 h 53 min

Bonjour Aqua,

Voici les réponses à tes questions :
– Que penses-tu de cette méthode par rapport à la méthode « gel » ?
Ces deux méthodes n’ont rien à voir. Je comparerai plus la methode acide / Bicarbonate au kits CO2 industriels tant les performances sont proches.
Je pense que la méthode gel est plus complexe à mettre en place pour des performances inférieures et un contrôle impossible.
– Dans la méthode gel, il y a une bouteille « laveuse » contenant uniquement de l’eau afin de purifier le CO2 avant de l’injecter, la méthode bicarbonate et acide en a pas l’utilité ?
Non le CO2 produit est si l’on peut dire « propre ». Le compte bulle est suffisant.
– Ton électrovanne a été branché avant et après quel composant ?
Je la branche directement après la bouteille et avant le compte bulle afin d’avoir moins de risque de perte de CO2 lors de la coupure (par le compte bulle ou l’anti-retour.
– Lorsque que la production est stoppé via l’électrovanne, la pression n’augmente pas ?
Non, comme expliqué dans un commentaire précédent. Il n’y a effectivement pas de risque d’explosion avec ce système.
En fait, le principe est le suivant :
> Le mélange des deux produits fait augmenter la pression
> En ouvrant la valve la pression s’enfuit vers l’aquarium
> La pression diminue donc dans la bouteille A ce qui fait remonter la solution contenue dans la B et reproduit le mélange et ainsi de suite.
= Ce qui veut dire que lorsque la vanne est coupé le mélange entre les deux bouteilles ne se fait plus et la pression reste constante.

Répondre
Aqua
21 avril 2017 chez 11 h 48 min

Merci de ta réponse

Désormais tout est clair pour ma part, juste une dernière précision si tu le veux bien.

– La quantité d’acide et de bicarbonate est resté la même pour toi ? (Aucune modification après avoir écrit l’article?) Comment en es-tu arrivé à cette quantité? Car nous voyons x mélanges sur le net avec x quantité différente..

– Pourquoi pas d’ajouter d’eau dans la bouteille B ? Certaines personnes (la plupart) en mettent, ça change quelque chose ?

Merci beaucoup 😉

Répondre
lucas.daymier
26 avril 2017 chez 10 h 07 min

Hello Aqua,
Excuse j’ai oublié de te répondre.
– La quantité d’acide et de bicarbonate est resté la même pour toi ? (Aucune modification après avoir écrit l’article?) Comment en es-tu arrivé à cette quantité? Car nous voyons x mélanges sur le net avec x quantité différente..
Comme tu peux le voir en haut de l’article, il y a bien eu une mise à jour faite le 31 Janvier 2017. C’est à cette date que j’ai changé les proportions après avoir pu tester ce nouveau dosage. J’ai commencé avec le dosage 200g/200g. Cette quantité à été trouvé après de nombreux tests avec un ami et d’autres membres de notre groupe facebook. Je ne suis pas sur de pouvoir t’indiquer la source originelle.
– Pourquoi pas d’ajouter d’eau dans la bouteille B ? Certaines personnes (la plupart) en mettent, ça change quelque chose ?
Bonne question, effectivement, je n’en met pas pour la simple et bonne raison que le bicarbonate de soude à tendance à cimenter dans l’eau. Résultat, le système est plus difficile à lancer, se coupe parfois sans raison et la réaction chimique n’est pas complète. On observe un résidu de bicarbonate en fin de bouteille.
Avec ce nouveau dosage, la réaction n’est pas parfaite mais considérablement meilleure. Le dosage reste à faire évoluer et je suis complètement ouvert à des suggestions.

Répondre
Araldwenn
11 mai 2017 chez 10 h 36 min

J’étais tombé sur des proportions sur un autre site calculées par rapport à la formule de la réaction chimique :
3 NaHCO3 + C6H8O7 = 3 CO2 + 3 H2O + Na3C6H5O7

donc ça donnait :
A = 325g d’acide citrique + 422ml d’eau distillée
B = 428g de bicarbonate de soude et pas d’eau

A priori, avec ces dosages, il n’y a aucun gaspillage (on se rapproche en proportion des valeurs que tu donnes)

Répondre
Lucas DAYMIER
11 mai 2017 chez 14 h 39 min

Yes papa, merci pour ta recherche et tes commentaires. Tu aurais le lien de ce site en question ? ça m’intéresse ?
Hésites pas à le publier ici en commentaire.

Répondre
Araldwenn
11 mai 2017 chez 19 h 22 min
Araldwenn
11 mai 2017 chez 19 h 23 min

Fallait que je refasse le plein, je viens de lancer avec ces proportions.

Répondre
Alain Grafte
16 mai 2017 chez 17 h 35 min

Bonsoir,

j’ai suivi votre discussion sur la modification des proportions, je viens de refaire le mélange avec : (A) 346g d’acide citrique dans 800 ml d’eau osmosée et (B) 433 g de bicarbonate, je reviendrais faire un commentaire sur le résultat ultérieurement.

Répondre
Lucas DAYMIER
16 mai 2017 chez 17 h 46 min

Super j’attends votre retour sur ce dosage.
Je mettrais l’article à jour si vous me confirmez un réel intérêt.

Répondre
Alain Grafte
20 mai 2017 chez 14 h 03 min

Bonjour
un petit complément suite à la mise en route avec les nouvelles proportions, après la mise en route du système en poussant un peu du mélange (A) vers la bouteille (B), la pression au mano c’est établie à 0.3 bar, 5 jours plus tard, elle est à 1.3 bar, donc la réaction chimique varie à chaque réactivation du process, quand l’électro-vanne s’ouvre et réamorce la réaction.

Répondre
Araldwenn
11 mai 2017 chez 10 h 47 min

Sauf pour l’eau…

Répondre
Alain Grafte
16 mai 2017 chez 17 h 48 min

Ça marche, tu peux me tutoyer, on est frère de CO2 maintenant ^^

Répondre
Araldwenn
3 juin 2017 chez 10 h 59 min

Pour l’instant, ça a l’air de fonctionner correctement. Par contre, lors de mon démarrage initial, j’ai appuyé de toutes mes forces pour lancer la réaction, du coup beaucoup d’acide citrique était passé dans le flacon de bicarbonate, je me suis donc retrouvé avec un problème récurent pour ce type d’installation, l’acide citrique est très vite passé dans la 2ème bouteille, et la pression est montée à plus de 4 bars.
Pour ce 2ème remplissage, j’ai juste envoyé ce qu’il fallait d’acide citrique pour amorcer la réaction. Là, le transfert se fait correctement, et la pression se maintient à 2,6 bars. Je pense qu’il serait bon de mettre cette astuce dans le tuto pour que les nouveaux venus ne fassent pas cette erreur.

Répondre
Rashaka
21 décembre 2017 chez 16 h 16 min

Bonjour et merci pour ton partage j’ai effectué ta recette il y a quelques jours et cela semble très bien fonctionner pour l’instant, dans un 25L.
Juste un petit soucis, je met environ 1 bulle toutes les 10 secondes et au bout de quelques heures le nombre de bulles semble diminuer pour finaleme.t s’arrêter complètement, je suis obligé de réajuster chaque jour. Pourtant la pression ne bouge pas d’un poil je suis environ a 2 bars. Tu aurais une idée d’où le problème peut venir ? Merci pour tout en tous cas 😉

Répondre
lucas
28 janvier 2018 chez 19 h 22 min

Il faut vérifier que tes tuyaux ne soient pas bouchés.
Cela a pu m’arriver quelques fois. Après je vise plus une pression de 2.5Bars pour que ça tienne un peu plus

Répondre
sylvain jesupret
29 mai 2018 chez 12 h 48 min

j’ai un soucis je te citeVous allez donc utiliser un tuyau CO2 relié à la vanne de la bouteille B que vous allez devoir couper pour placer dans l’ordre : le compte-bulle, l’électrovanne, l’anti-retour et enfin le diffuseur CO2.moi j’ai un compte goutte anti retour je le place apres le l’electrovanne?

Répondre
lucas
29 mai 2018 chez 13 h 00 min

Bonjour Sylvain,

Bien vu ! Oui place le après l’électrovanne.
L’anti retour est justement fait pour protéger surtout l’électrovanne (et la fuite).

Bientôt le premier test ?
Hésites pas si tu as d’autres questions ou encore mieux si tu peux nous donner un feedback sur les performances.

Répondre
TALNEAU KEVIN
4 juin 2018 chez 20 h 34 min

Salut et merci pour ce tuto !
Après avoir lu les commentaires, je n’ai pas trouvé de personne ayant le même problème que moi : j’ai strictement respecté ton tuto à 1 détail près, je n’ai pas d’électrovanne ni de compte goutte, mais j’ai un robinet en T positionné avant l’anti retour pour dégazer la nuit et un test C02 liquide pour vérifier qu’il n’y en a ni trop ni pas assez. Cependant, mon mélange dure seulement 4 jours, car le liquide citrique passe très/trop rapidement dans la bouteille de bicarbonate. As tu déjà eu ce souci, et éventuellement un indice à me donner pour trouver d’ou vient le problème ?
Mon mélange précédent avec gélatine et levure avait exactement eu le même souci depuis que je me suis procuré le kit DIY.

Répondre
lucas
5 juin 2018 chez 0 h 30 min

Hello Kevin,

Ton soucis est tout simple.
C’est ton T qui pose soucis.

Le principe de ce kit c’est que tu peux le couper sans risque d’explosion car la réaction s’arrête quand tu fermes la valve.
En utilisant un T, tu vide la bouteille d’un coup car tu fais une mega réaction en continu.
En gros tu crées une fuite dans le circuit.

Utilise la valve sur la bouteille pour couper et retire le T.

Répondre
Kevin TALNEAU
5 juin 2018 chez 8 h 42 min

Super, merci de ta réponse rapide ! Je m’en doutais un petit peu, mais je ne voulais pas y toucher car la pression pouvait monter jusqu’à 3,5-4, et je ne savais pas si les bouteilles de coca pouvaient retenir une telle pression !
Je modifie ça dès que possible ! Encore merci !

Répondre
lucas
5 juin 2018 chez 10 h 22 min

Alors oui, il n’y a pas de soucis.
C’est vrai que cela peut être un peu impressionnant au début comparativement à la gelée + levure qui met x heures à démarrer.
Normalement tu devrais être entre 2 et 3 bar pas beaucoup plus.

Répondre

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :