Avoir un premier aquarium, c’est prendre la responsabilité d’un animal qui a besoin d’une attention régulière au même titre que nos chiens ou chat. Il ne s’agit pas de “soins médicaux” mais de “soins animaliers” qui sont en réalité le nourrissage, le nettoyage de leur espace de vie, l’observation et la surveillance. C’est le premier remède contre les maladies. Un bac propre maximise l’assurance d’avoir des poissons en bonne santé et fait partie d’une des règles de bon sens déjà énoncées.

Par quoi commencer ? Comment procéder ? Que faut-il nettoyer dans l’aquarium ?

Cet article aura donc pour but de vous guider sur les bons gestes à faire quant à l’entretien de votre premier aquarium.

Avant toute chose, il est compliqué et risqué d’aseptiser totalement un aquarium. C’est un environnement fourmillant d’activité : bactéries et autres micro-organismes pullulent dans votre aquarium. Des risques d’infections graves bien que rares ne sont pas à exclure.

Ne mettez pas vos mains, bras avec une plaie au contact de l’eau. Elle sera une porte d’entrée aux maladies. De même, toutes blessures même légère dans l’aquarium doit donner lieu à l’arrêt immédiat de tout entretien. Il faut désinfecter et enfiler des gants si nécessaire de finir.

Non pas que nous voulons vous effrayer mais il faut rester vigilant. Nettoyez vos mains à l’eau et au savon avant et après la maintenance de chaque aquarium. Pas de panique la panoplie de chimiste en zone radioactive n’est pas nécessaire.

Quand et comment faire les changements d’eau de son aquarium ?

Le changement d’eau est primordial en aquariophilie. Dans la nature, le milieu de vie de nos écailles est connecté à l’environnement et donc à un renouvellement régulier de l’eau au travers des cours d’eau et de la pluie. Cela permet de réduire, diluer l’accumulation de pollution (souvent les nitrates) et ainsi garder un environnement sain et accueillant.

Dès lors que les poissons ou crevettes seront présent dans le bac, leurs déjections et le nourrissage va provoquer une croissance de la pollution. Le bon fonctionnement du filtre associé à la présence de bactéries dénitrifiantes va conduire à une augmentation de la concentration en nitrates.

Ces nitrates dans des concentrations inférieures à 25mg/L ne posent pas de problème et représentent même un engrais important pour les plantes. Cependant, une forte concentration peut affaiblir vos poissons et être fatale à des crevettes qui y sont sensibles.

Nous recommandons d’effectuer des changements d’eau de 10% à 20% de l’eau du bac par semaine. Par exemple, pour un bac de 100L il faudra remplacer 10 à 20L d’eau par semaine. Afin de joindre l’utile à l’agréable, il est possible de réaliser ce changement en utilisant un siphon cloche qui vous aidera à aspirer les déchets coincés dans le sable et que le filtre n’aura pas aspiré.

La quantité d’eau à changer dépends du type de population de l’aquarium. Plus elle est nombreuse ou que les poissons sont sensibles aux nitrates plus ces changements d’eau doivent être conséquents.

L’évaporation de l’eau

L’évaporation concentre l’eau en minéraux, l’eau quitte le bac mais pas ce qu’elle contenait. Il ne faut jamais se contenter de combler l’évaporation d’un bac avec l’eau du robinet. On effectue un changement d’eau ou on comble avec de l’eau osmosée qui est une eau dépourvue de tous minéraux. Quand on comble simplement avec de l’eau du robinet sans changement on augmente la concentration de minéraux et donc dureté de l’eau ce qui peut à terme tuer le vivant.

Le chlore

Le chlore s’évapore rapidement de l’eau du robinet, il est néanmoins recommandé de laisser reposer son eau 48h pour éviter tout risque. On reconnait une gêne lié au chlore grâce à une coloration rouge au niveau des branchies des poissons. Les poissons le supporte assez mal. Nous restons méfiant au sujet des conditionneurs d’eau.

Le nettoyage du filtre

Le filtre est le cœur de l’aquarium. C’est ici que tout se passe ou presque. Il faut le nettoyer régulièrement tout en préservant les bactéries qui l’auront colonisé. Son entretien intervient de manière mensuelle mais la encore tout dépend de la densité de poissons dans l’aquarium et de la pollution qu’ils engendrent.

  • Il faut éviter de toucher aux bactéries qui colonisent en priorité les supports bactérien. Il ne faut donc ni nettoyer les nouilles céramique, pouzzolane ou autre filtration biologique ni les sortir de l’eau.
  • Les pré-filtres (mousses) ou filtration mécanique peuvent se laver à pleine eau sans problème. Elles arrêtent généralement les plus gros déchets en suspension et proposent une surface de colonisation aux bactéries plus faible.
  • Le charbon actif, ne le mettez pas dans votre bac. Il est utilisé pour filtrer les substances chimiques comme les médicaments et à une durée de vie limitée (1 mois max). Le charbon actif se charge des substances nocives de l’eau jusqu’à saturation.  Il est important de le retirer avant saturation car il risque ensuite de relarguer tout dans l’aquarium. Il peut aussi servir à éclaircir une eau foncée par les tanins à condition de le changer très régulièrement. Sinon gardez le de côté pour le jour ou vous en aurez besoin.

Nous vous recommandons de procéder ainsi pour un filtre externe :

  1. Débranchez le filtre de la prise électrique. (A partir du moment ou vous débranchez le filtre, l’opération ne dois pas durer plus de 4 heures afin de préserver les bactéries)
  2. Si il possède des robinets au niveau des tuyaux, fermez-les.
  3. Débranchez les tuyaux. Ne videz pas l’eau qu’ils contiennent, elle vous aidera lors du redémarrage.
  4. Remplissez un seau avec l’eau du bac (assez pour immerger le ou les paniers contenant la filtration biologique).
  5. Déplacer votre filtre dans la baignoire ou la douche avant de l’ouvrir.
  6. Sortez délicatement tout les paniers. Les paniers de support biologique doivent immédiatement être placés dans le seau contenant l’eau de l’aquarium.
  7. Videz l’eau du filtre.
  8. Nettoyez la filtration mécanique (les mousses) ou les changer si l’encrassement est tel qu’il n’est même plus possible de les laver !
  9. Remontez ensuite le tout puis remplir rapidement avec de l’eau propre de l’aquarium.  Évitez d’utiliser une eau neuve que les bactéries pourraient ne pas supporter !
  10. Rebranchez les tuyaux et redémarrez la pompe après vous avoir assuré que les vannes sont ouvertes. Si la pompe à du mal à démarrer ou semble être remplie de bulles d’air, il suffit de la pencher et de la remettre à la verticale en fonctionnement ou d’appuyer sur le bouton d’amorçage. Afin de s’éviter ce genre de déconvenue, n’hésitez pas à remplir le filtre avant de le refermer quitte à mettre un peu d’eau par terre lors de la fermeture (pensez à la serviette!).

La taille des plantes

Dans un aquarium classique et en bonne santé les plantes ne devraient avoir besoin que de peu d’entretien.

  • Retirez les feuilles mortes pour l’esthétique et limiter la pollution.
  • Éclaircissez les massifs de plantes en taillant celles prenant un peu trop le dessus sur d’autres. De simples boutures sans racines pouvant repousser, elles peuvent toujours être repiquées, peupler un autre aquarium ou faire plaisir à un passionné.
  • Retirer les feuilles avec des algues. Les algues peuvent devenir envahissantes jusqu’à étouffer certaines plantes. N’hésitez pas à retirer les feuilles qui semblent irrécupérables.

Autres maintenances particulières.

Mis à part cela peu d’autres points sont à surveiller.

  • Assurez-vous du bon fonctionnement de votre matériel électrique.
  • Observez régulièrement l’état général de votre aquarium.
  • Profitez de l’aquarium.

Les autres articles Aquarium débutant

Comment choisir ses poissons pour son premier aquarium ?
Comment tester l'eau de son aquarium ?Didier Crick
Comment tester l'eau de son aquarium ?Didier Crick
0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!
Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *