Comment se lancer dans l’aquariophilie ? Quel aquarium choisir et où l’installer ?

Vous pensez sérieusement à prendre un aquarium mais vous n’avez aucune connaissance. Du moins, pas beaucoup plus que l’eau ça mouille et les poissons nagent dedans. Ce petit guide devrait vous aidez et éviter de faire mourir vos poissons. J’ai essayée de réunir tout ce qui me semble nécessaire à quelqu’un qui n’as strictement jamais eu de poissons. Il n’est pas suffisant à lui tout seul pour bien faire mais si tout ce qui est là est acquis ce sera déjà une bonne base.

L’aquariophilie à mes yeux se résume en trois mots :

  • NATURE
  • PATIENCE
  • ÉQUILIBRE

Je vous conseille grandement de lire les articles de ce dossier Mon premier Aquarium dédié à la décoration et celui dédié aux plantes car tous ces éléments doivent être au plus possible installé avant l’arrivée des premiers habitants.

La taille de mon premier aquarium

Il existe deux méthodes pour choisir son aquarium :

  • Prendre l’aquarium et voir après ce que je peux y mettre.
  • Prendre un aquarium pour un animal que j’ai déjà étudié et dont je connais les besoins.

La deuxième méthode est assez plaisante car on ne développera pas de déceptions plus tard. C’est exactement ce qu’on voulais et vous savez quel poissons vous irez chercher et pourquoi.

Pour débuter l’idéal est de prendre un aquarium assez conséquent. En effet un aquarium d’un mètre de long vous évitera beaucoup de frustration en terme de population. Les dimensions faisant varier le litrage, une façade d’un mètre implique un aquarium entre 100 et 250 litres.

L’aquarium est un écosystème fragile et plus il est petit plus il est fragile. Les erreurs que vous pourrez faire auront moins d’impacte sur un plus grand volume.

Si vous tenez à prendre un petit aquarium pour x raisons. On choisira un aquarium de 20L minimum c’est suffisant pour UN combattant et quelques escargots ou un bac à crevettes.

Quoi qu’il en soit pour la majorité des espèces il est préférable de privilégier toujours la longueur de façade au litrage et autres dimensions.

Bien choisir l’emplacement de l’aquarium

Pour éviter tout problème on évitera de le mettre à proximité d’une source de chaleur comme un radiateur, une cheminée ou un poêle. On évitera aussi de le placer quelque part ou il pourrait être exposer directement aux rayons du soleil. Vous n’avez aucun contrôle sur la lumière extérieure et si des algues se développent vous aurez beaucoup de mal à vous en débarrasser.

Il faut aussi essayer de le mettre dans un endroit paisible. Les poissons sont sensible aux nuisances et mouvements autour de l’aquarium. Il est donc préférable d’éviter les couloirs ou endroit passants pour ne pas engendrer de stress.

Débuter avec un aquarium “clé en main” ou le construire soi-même?

L’aquarium “clé en main”

C’est surement le format de commercialisation le plus courant. Il s’agit d’un aquarium en kit contenant l’essentiel : couvercle, lumière, filtre, chauffage, parfois un bulleur voir quelques décorations et accessoires (nourritures, épuisette…). Ces kits sont vendus comme faciles et économique. Seulement, dans la pratique, le matériel fourni est souvent sous dimensionné pour le volume et de qualité médiocre.  Le remplacement de tout ou partie de ce matériel vous en coûtera assez cher.

La cuve nue

L’aquarium peut également être vendu seul, ce qu’on appel “cuve nue“. Il y a plusieurs avantages à choisir un tel aquarium. Le coût total de l’investissement comprenant tout le matériel aquariophile sera supérieur mais il offre l’assurance de partir sur la base la plus saine et fiable. Il permet également d’adapter au mieux le matériel à son projet et le fait de tout choisir soi-même procure généralement plus de plaisir et de fierté.

L’aquarium d’occasion

Enfin, une solution un peu moins onéreuse consiste à acheter votre aquarium d’occasion par le biais des petites annonces. Les affaires sont très intéressantes et les aquariums s’accompagnent souvent d’une quantité d’accessoires et équipements pratiques pour débuter. Bien qu’il soit possible de récupérer un aquarium correctement équipé par un passionné, cette alternative souffre néanmoins de quelques défauts qu’un œil non averti aura du mal à identifier.

Vous ne voulez peut être pas commencer l’aquariophilie par des réparations et doutes en la qualité de votre matériel.

Pour vous aider à y voir plus clair, voici quelques conseils. Dans le cadre d’une première expérience nous vous recommandons d’éviter :

  • Les cuves relativement âgées même si toujours en eau. Un bac de plus de 15 années de service devient risqué. En fonction de sa fabrication, des conditions de séchage, de stockage et de transport, il peut très bien tenir 15 ans de plus comme se mettre à fuir dès l’arrivée chez vous.
  • Les cuves encore peuplées. Si les poissons sont inadaptés au volume ou ne correspondent pas à vos envies, il peut parfois s’avérer compliquer de trouver repreneur. De plus, les poissons sont souvent en mauvais état d’ou la vente.
  • Les cuves fortement usés. Un bac rayé rendra l’attrait pour l’aquarium moins important. C’est désagréable et cela facilite l’accroche de certaines algues difficiles à retirer. Ne soyez pas non plus parano, certaines petites rayures ou plutôt griffures disparaissent une fois le bac en eau et il suffit parfois de retourner l’aquarium pour découvrir une face sans rayures.
  • Les aquariums cassés, fissurés ou comportant les mentions “à réviser, à retaper etc…”

Les choses à faire.

  • Poser vos questions au vendeur et demander l’avis sur des groupes Facebook en détaillant votre projet.
  • Privilégier les bac encore en eau et exiger du vendeur que le bac reste en eau jusqu’à votre venue. Il vous incombe d’être sérieux et de ne pas poser un lapin à votre vendeur!
  • Privilégier les bacs de passionnés. Ils ne manquent généralement pas et c’est l’assurance de partir sur de bonnes bases.

Fabriquer son aquarium

Pour les plus bricoleurs, il est aussi envisageable de construire son aquarium soi-même. Attention, manier le verre ne se fait pas à la légère. Cela n’est pas très compliqué mais potentiellement dangereux.

N’envisagez pas de faire des économies exceptionnelles sur ce genre de bricolage.

Les autres articles Aquarium débutant

Comment choisir ses poissons pour son premier aquarium ?
Comment entretenir votre aquarium ?
Comment tester l'eau de son aquarium ?Didier Crick
0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!
Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *